Recevez les emails privés

Soyez averti lorsque de nouveaux articles sont disponibles ou pour recevoir des actualités sur Interactive Brokers en français.

Formulaire newsletter (in-article)

Comment faire sa déclaration d’impôts avec Interactive Brokers (dividendes et plus-values)

Blog Comment faire sa déclaration d’impôts avec Interactive Brokers (dividendes et plus-values)

Pour celles et ceux qui sont plus à l’aise avec la vidéo, voici la vidéo YouTube qui correspond. 🎬


↪️ Pour commencer, il est important de faire un petit rappel sur ma situation personnelle, pour la suite de cet article :
1) J’ai reçu des dividendes depuis l’étranger.
2) J’ai réalisé des plus ou moins-values sur Interactive Brokers.

Il faut savoir également que ce tutoriel est lors de la déclaration de 2022. Cette déclaration concerne donc les revenus de l’année n-1, c’est-à-dire, 2021 dans notre cas.

Pour bien faire sa déclaration, nous allons voir ensemble 3 étapes :

  1. Générer un rapport Interactive Brokers.
  2. Remplir le Google Sheets d’aide à la déclaration
  3. Faire sa déclaration d’impôts.

📢 Attention, je ne suis pas un expert fiscal, mais seulement un investisseur particulier qui réalise cette vidéo dans un but pédagogique, et selon mes connaissances.


Étape 1 : générer un rapport Interactive Brokers

Tout d’abord, rendez-vous sur votre compte Interactive Brokers, puis aller dans « Performance & Rapports », puis cliquez sur « Relevés ». 🧾

Ensuite, dans les relevés par défaut, cliquez sur la flèche située à droite de l’onglet « Activité ». Nous sélectionnons une période annuelle, puis la date qui nous concerne, ici 2021 (du 1ᵉʳ janvier au 31 décembre).

Dans ce rapport, nous allons retrouver beaucoup d’informations, mais seules 3 vont nous intéresser. La première est la « synthèse de la performance réalisée et non-réalisée ». Regardons de plus près la colonne « réalisé ».

Sur cette image, on peut voir que j’ai réalisé une plus-value de 14,15 $.

Mais, comment cela se fait, alors que j’ai vendu aucun de mes titres ? 🤔
Tout simplement, cela est dû au taux de change entre l’euro et le dollar, comme IB (Interactive Brokers) a calculé notre plus-value en dollars.
Il faudra donc que je reporte cette valeur de 14,15 $ dans ma déclaration.

Le deuxième onglet à regarder, que vous trouverez plus bas, est celui des « dividendes ». Quand je défile tout en bas, je trouverai le total en dollars et le total en euros.

Juste à côté, vous pourrez également dérouler l’onglet « retenues d’impôts ». Cet onglet regroupe les impôts prélevés à la source sur les dividendes étrangers.

Par exemple, sur la première ligne, le dividende de BMY est de 3,95 $ brut (cf colonne de gauche). Mais, j’ai été prélevé de 0,59 $ sur ce dividende (que l’on voit dans la colonne de droite).

Maintenant que nous avons repéré et ouvert ces 3 onglets, nous allons passer sans plus tarder à la deuxième étape.

Étape 2 : Remplir le Google Sheets d’aide à la déclaration

Pour ce faire, vous devrez passer par ce lien :

Mon Google Sheets de déclaration de dividendes pour Interactive Brokers

Une fois arrivé sur ce lien, vous pourrez cliquer sur « Accéder au Google Sheets », puis sur « Créer une copie ». Ensuite, vous pourrez le renommer 2022 (ou l’année où vous effectuez votre déclaration – Outil d’aide à la déclaration…

Ensuite, rendez-vous en bas pour aller dans la feuille « Démarrer ici ».

➡️ Il faut maintenant que nous remplissions les feuilles :

  1. l’import des dividendes ;
  2. l’import des retenus d’impôts ;
  3. plus ou moins-values.

L’import des dividendes

Commençons par l’import des dividendes. Pour cela, vous devez retourner sur Interactive Brokers. Ensuite, vous devrez sélectionner la première ligne de votre relevé, et tout sélectionner jusqu’au dernier dividende (juste avant le total).

Ensuite, vous faites « copier », puis vous revenez dans le Google Sheets et vous collez dans A3, en faisant clic droit, puis « effectuer un collage spécial », puis « valeurs uniquement ».

Voici ce que l’on obtient :

Vous retrouverez toutes ces informations, dans la feuille « Récap : dividendes perçus ». Et là, on obtient le montant des dividendes en euros, que nous allons déclarer ensuite.

Nous revenons dans la feuille « Démarrer ici », puis nous sélectionnons « complétée » pour l’import des dividendes. 😉

L’import des retenues d’impôts

Nous effectuons maintenant la même manipulation avec les retenus d’impôts. De la même manière, nous copions à nouveau l’ensemble des données des retenues d’impôt, jusqu’à la dernière ligne.

Nous collons ces valeurs dans la feuille « Import des retenues d’impôts », en faisant clic droit, puis « Effectuer un collage spécial », puis « Valeurs uniquement ».

Par la suite, nous allons dans la feuille « Récap : retenues d’impôts sur les dividendes ». Puis, nous sélectionnons également dans la feuille « Démarrer ici » que l’étape est complétée.
Passons maintenant à la dernière sous-étape.

Les plus ou moins-values

✅ Nous nous rendons dans cette feuille, où nous allons remplir la case « Plus-values ou moins-values ».

Si le montant est positif, il s’agit d’une plus-value, sinon cela représente une moins-value.

Je retourne sur IB, dans la partie « synthèse de la performance réalisée et non-réalisée », puis je reprends le total, qui est de 14,15 $ dans mon cas. Je le copie, puis je le colle dans la case de mon Google Sheets. Comme il s’agit de dollars, il faut que je convertisse ce montant en euros.

Ainsi, je me rends sur Google pour convertir ce montant, en tapant « dollar euro » dans la barre de recherche. Et, j’obtiens 13,44 €. Je corrige donc sur le Google Sheets, pour avoir le montant en euros.

👉 Si jamais, vous avez des moins-values des années précédentes, que vous pouvez reporter cette année, vous rentrez cette valeur dans la case B4 et le calcul se fera automatiquement.

En l’occurrence, je n’ai pas de plus-values, donc je n’ai rien à mettre dans cette case. Juste après que ceci est fait, nous pouvons revenir dans « Démarrer ici », puis compléter cette troisième étape.

De cette façon, nous pouvons cliquer sur le récapitulatif, dans la case B12.

➡️ Voici ce que l’on obtient :

Ainsi, dans mon cas, je sais que je devrais reporter 13 € dans la case 3VG, et laisser vide la case 3VH. Concernant les dividendes perçus, je devrais remplir la case 2DC, avec le total des dividendes bruts perçus.

Passons maintenant à la dernière étape : faire sa déclaration d’impôts.

Étape 3 : faire sa déclaration d’impôts

Ce que nous allons devoir faire maintenant, ça va être de cocher les cases suivantes dans la déclaration de revenus :

  1. revenus des valeurs et capitaux mobiliers ;
  2. plus-values et gains divers ;
  3. comptes à l’étranger, revenus de source étrangère.

↪️ Pour cela, rendez-vous sur votre déclaration d’imposition, vous appuyez plusieurs fois sur « Suivant », jusqu’à arriver à la page « Déclaration principale – revenus [année précédente] ». Vous descendez à la section « Revenus », puis vous cochez les cases :

  1. plus-values et gains divers (si vous avez réalisé une plus-value et/ou une moins-value) ;
  2. revenus de capitaux mobiliers (si vous avez reçu des dividendes). En l’occurence, ma case est déjà cochée, car j’ai certains courtiers qui sont français. Donc, les impôts savent que j’ai reçu des dividendes ;
  3. comptes à l’étrangers, Revenus de source étrangère, […]. Celle-ci se trouve dans la section « Divers » plus bas dans la page.

Lorsque vous allez cliquer sur la dernière case, vous allez voir une fenêtre pop-up s’ouvrir. Il faudra bien que les cases :

  1. déclaration des revenus [année précédente] encaissés à l’étranger […], soit cochée ;
  2. déclaration par un résident d’un compte ouvert, détenu, utilisé ou clos à l’étranger […], soit également cochée.

Une fois que cela est fait, vous cliquez sur « Valider », puis accédez à la page suivante de votre déclaration.

Plus-values et gains divers

Changez de page jusqu’à arriver à la page « Plus-values et gains divers ». 💸

Plus haut, dans le tableur Google Sheets, nous avons constaté que la plus-value sur Interactive Brokers était de 13 €. On va donc remplir ces 13 € dans la case 3VG.

💶 En l’occurence, comme j’ai réalisé une plus-value sur un autre courtier, j’ai additionné ce que j’avais gagné avec mon autre courtier avec mes 13 €. C’est pour cela que j’ai un total de 3 142 €.

De votre côté, si vous n’avez qu’Interactive Brokers en courtier, vous allez mettre 13 € dans cette case-là.

Ensuite, si vous voyez sur votre tableur Google Sheets que vous avez réalisé une moins-value (case 3VH). Si c’est le cas, imaginons que vous ayez perdu 50 €, alors vous allez remplir uniquement la case 3VH.

La déclaration de vos dividendes

Dès que ces 2 cases-là sont remplies, on peut passer aux dividendes. Pour ce faire, cliquez sur « Précédent », en haut à gauche, pour arriver sur cette feuille. Celle-ci s’appelle « Revenus des valeurs et capitaux mobiliers ».

↪️ Nous allons tout d’abord remplir la case 2DC où nous allons inscrire le total des dividendes bruts perçus. Pour récupérer le montant total, rendez-vous sur votre tableur Google Sheets, en bas de la feuille. Ici, j’ai 820,07 € de dividendes bruts sur l’année.

On peut confirmer que c’est bien le montant en retournant sur notre relevé Interactive Brokers, puis dans la partie « Dividendes », tout en bas, vous aurez le montant total en dollars et en euros.

🏦 Si vous avez un petit décalage de quelques centimes, ce n’est pas grave. C’est parce que moi, j’utilise un taux de change qui va prendre le taux de change journalier.

Donc, vous pouvez déclarer soit le montant que vous avez sur IB (Interactive Brokers), soit celui que vous avez sur Google Sheets. La différence sera minime. Et de toute façon, sur le site des impôts, il faudra arrondir à l’euro près.

Maintenant, je me rends dans la case 2DC. Je déclare l’ensemble des dividendes bruts que j’ai perçus, puis j’inscris le montant de 820 €.

De la même manière, j’avais aussi des dividendes perçus sur d’autres courtiers, donc je les ai ajoutés. D’où l’inscription du montant total de 1 088 €.

Passons maintenant à la case 2AB, qui se situe un peu plus bas sur la même feuille de déclaration. Ici, il s’agit du crédit d’impôt total que vous avez sur vos valeurs étrangères.

➡️ Pour trouver le montant de ce crédit, allez sur le tableur Google Sheets, descendez un peu plus bas dans la feuille, où vous trouverez un 2ᵉ tableau. Celui-ci correspond aux impôts sur les dividendes que vous allez payer.

Notre total est de 160,52 €. Il faut donc arrondir à l’entier le plus proche, ce qui nous fera 161 € dans la déclaration de revenus.

De la même manière, j’ai payé également d’autres impôts. Donc, j’ai additionné les 161 € à mes autres impôts. Vous, vous ne mettrez que 161 € (si c’est ce que vous avez dans votre tableau). 😉

Une fois que la case 2AB a été remplie, vous n’avez plus rien à remplir sur cette page. Donc, vous cliquez sur le bouton « Suivant ». On revient dans la page que nous avons vu précédemment, c’est-à-dire la page « Plus-values et gains divers ».

📢 Au passage, vérifiez bien que vos cases 3VG et 3VH ont bien été sauvegardées et qu’il s’agit des bons montants.

La page Divers

Cliquez sur « Suivant » plusieurs fois jusqu’à arriver à la page « Divers ». Cochez maintenant la case 8UU « Comptes ouverts, détenus, utilisés ou clos à l’étranger ». Continuez en cliquant sur « Suivant » 2 fois de suite.

Et voilà ! Nous venons de terminer notre déclaration principale, il ne reste plus qu’à passer au remplissage des formulaires annexes. 😁

La déclaration des annexes

Désormais, nous avons les formulaires n° 2047 et 3916 à remplir. Commençons par le formulaire n° 2047.

Le formulaire n° 2047

Ce formulaire sert à déclarer des revenus de source étrangère ainsi que des plus-values. Cochez ensuite sur le bouton « Suivant ».

✅ Vous devrez cocher les cases :

  1. des revenus des valeurs et capitaux mobiliers imposables en France (si vous avez touché des dividendes) ;
  2. des plus-values imposables en France (si vous avez réalisé des plus-values).

Passez à la page suivante. Et là, accrochez-vous, car nous allons devoir reporter les dividendes pays par pays, ainsi que les impôts que vous aurez payés. 😅

Pour ce faire, retournez sur le Google Sheets, remontez dans la feuille pour visualiser le 1ᵉ tableau. Pour rappel, celui-ci correspond aux montants des dividendes bruts perçus.

Personnellement, on peut voir que j’ai 3 pays différents :

  1. le Canada ;
  2. les États-Unis d’Amérique ;
  3. le Royaume-Uni.

Dans le cas où vous avez plus de 3 pays, vous devrez modifier la case et cliquer sur « Oui ».

🌎 Si vous avez 3 pays ou moins, vous pouvez laisser la case sur « Non ». Ensuite, vous remplissez les pays concernés dans la case 201.

Puis, je reporte la somme totale des dividendes que j’ai touchés pour chaque pays. Sur ma déclaration, je remplis la somme totale des dividendes perçus en euros :

  1. 76,96 € pour le Canada ;
  2. 618,89 € pour les États-Unis ;
  3. 124,23 € pour le Royaume-Uni.

Encore une fois, pour les États-Unis, j’ai touché des dividendes sur d’autres courtiers. Pour cette raison, j’ai inscrit 647 € dans la case 203.

On continue. Vous allez ensuite devoir remplir la case 204 et renseigner le taux applicable, en pourcentage.

Pour trouver le pourcentage de chaque pays, cliquez en haut à droite sur « Notice ». Vous faites ensuite le raccourci « Ctrl + F », pour rechercher un pays dans le document, puis tapez le pays que vous recherchez.  ️

À noter que pour la plupart des pays, ce taux est à 17,7 %. Mais pour être sûr, il vaut mieux se référer à la notice fournie pas les impôts.

Par la suite, la case 205 représente le montant en euros de votre taux applicable. En case 206, vous devrez remplir le montant des impôts supportés à l’étranger.

➡️ Pour trouver ce montant, retournez sur le Google Sheets, allez dans le second tableau qui récapitule les impôts et recopiez les données.

Personnellement, j’ai payé :

  1. 11,29 € d’impôts pour mes dividendes canadiens ;
  2. 149,24 € d’impôts sur mes dividendes américains ;
  3. 0 € d’impôts sur mes dividendes britanniques.

👉 Une fois que vous avez complété la case 206, d’autres cases se remplissent automatiquement. On n’y touche pas, on descend plus bas dans la page, jusqu’à la case 276 (Crédit d’impôt étranger conventionnel sur fraction exonérée des impatriés).

Pour remplir cette case 276, il suffit de prendre le total général d’impôts supportés, qui est inscrit dans la case E58 sur l’image ci-dessus. Comme j’ai 160,52 €, j’arrondis à l’unité la plus proche, ce qui me fait 161 €.

Passez à la page suivante. Ici, vous avez les plus-values avant abattement. Vous devrez remplir le pays d’origine ou d’encaissement.

En ce qui me concerne, j’ai également des actions chez un courtier néerlandais qui s’appelle Degiro. Pour Interactive Brokers, vous devrez écrire Irlande.
Juste à côté, vous inscrivez le montant de vos plus-values totales en euros. Il s’agit du même montant que dans la déclaration principale.

Si vous n’avez aucune plus-value ou que vous avez une moins-value, vous ne mettez rien dans cette case. Cliquez sur « Suivant ». Et là, nous avons fini de remplir notre annexe n° 2047.

➡️ Il va nous rester une dernière annexe à remplir, il s’agit de la n° 3916.

Le formulaire n° 3916

Pour ce faire, cliquez dessus dans le volet situé à gauche. Cette annexe va nous permettre de déclarer un compte ouvert à l’étranger.

✅ En l’occurence, on peut voir que j’ai déclaré 4 comptes à l’étranger :

  1. Revolut ;
  2. Interactive Brokers ;
  3. Degiro ;
  4. Trade Republic.

Si vous voulez ajouter d’autres comptes à l’étranger, renseignez le nombre de comptes que vous voulez déclarer dans la case située en bas de la page. Cliquez sur « Suivant ».

Je vais vous montrer ce que j’ai mis dans la déclaration de mon compte Interactive Brokers. Je coche tout d’abord mon nom, car je suis le titulaire de ce compte.

Ensuite, j’ai sélectionné « Compte d’actifs numériques ».

Puis, j’ai rempli le numéro de mon compte, c’est-à-dire l’identifiant que j’ai reçu lors de la création de mon compte Interactive Brokers. Il faudra également que vous renseigniez la date d’ouverture de votre compte.

↪️ Pour trouver cette date, retournez sur le site d’Interactive Brokers, allez dans la rubrique « Performance & Rapports », puis dans « Relevés ». Cliquez ensuite sur l’onglet « Activité ».

Cela va vous afficher une fenêtre pop-up. Vous sélectionnez ensuite la date et vous remontez aussi loin que vous pouvez.

Cela va bloquer au mois de l’ouverture de votre compte, puis vous verrez que vous pourrez cliquer qu’à partir d’un jour en particulier. Ce jour est tout simplement la date d’ouverture de votre compte !

Après, vous devrez remplir la désignation de l’organisme gestionnaire du compte. Il faudra écrire : « Interactive Brokers Ireland Limited ». Le pays du courtier est l’Irlande.

L’adresse est : 10 Earlsfort Terrace.

L’indicatif pays – code postal – Ville est : Dublin D02 T380 Ireland.

L’URL du site internet de l’organisme est : https://www.interactivebrokers.ie

Enfin, vous cliquez sur la première case : « Titulaire en propre du compte d’actifs numériques à l’étranger ».

Cliquez sur « Suivant ». Cochez également la case « Usage personnel exclusivement (personne physique n’agissant pas en qualité […]).

Cliquez de nouveau sur « Suivant ». Et voilà, nous avons terminé de remplir l’annexe n° 3916.

Si vous détenez d’autres comptes d’investissement, vous pouvez également les ajouter.

Maintenant que nous avons terminé notre déclaration d’impôts, nous arrivons sur une page récapitulative. Vous trouverez sur cette page les montants totaux de vos impôts à payer. Si tout est correct, vous pouvez descendre et signer votre déclaration. 🖊️

Une astuce bonus pour simuler votre impôt

Je voulais terminer cet article avec une astuce bonus. Pour cela, rendez-vous sur Google et tapez « simulateur impôts » dans la barre de recherche. Allez ensuite sur le premier lien qui est celui de impots.gouv.fr/simulateurs.

Vous sélectionnez le 1ᵉ simulateur qui est sur l’impôt sur le revenu. Cliquez sur le bouton « Accéder au simulateur ». Puis, sélectionnez le simulateur complet (déclaration de base + complémentaire).

Le simulateur d’impôts complet

Descendez un peu plus bas dans la page, remplissez votre année de naissance. Cliquez sur « Suite » en bas de la page. Et là, vous allez pouvoir réaliser une simulation et voir combien vous allez payer en imposition. De ce fait, vous n’aurez pas de mauvaise surprise.

👉 On peut tester en cliquant sur les cases :

  1. Revenus des valeurs et capitaux mobiliers ;
  2. Plus-values et gains divers.

Rendez-vous sur la page suivante, et remplissez la case 2DC. Dans cette case, il s’agit de la somme des dividendes perçus. Je rentre le montant de 820 €. Je remplis ensuite la case 2AB, ici, c’est 161 € pour ma déclaration.

Je remplis également la case 3VH pour mes plus-values, qui se trouvent dans la page suivante. Je passe les pages suivantes, jusqu’à arriver à cette page-là :

Je clique ensuite sur « calculer ».

Je vois sur la page suivante, que je vais avoir un montant total de 143 € à payer et qui correspondent à mes dividendes et à mes plus-values sur Interactive Brokers.


J’espère en tout cas que cet article aura été très utile pour vous. Si c’est le cas, vous pouvez mettre un commentaire. Et si vous avez un ami qui est sur Interactive Brokers, partagez-lui cet article. Je suis sûr que cela lui sera très utile. 😉

Cet article vous a été utile ?

Vous pouvez soutenir mon travail en visitant le site du courtier que je recommande personnellement.